Services

Stratégie de marque, Publicité

Année

2019

Souvent malmenée par les diètes du moment et parfois éclipsée par les tendances en alimentation, la pomme de terre du Québec a souvent eu, bien à tort, mauvaise réputation.

 

Au cours des douze dernières années, l’Association des emballeurs de pommes de terre du Québec et les Producteurs de pommes de terre du Québec, en collaboration avec l’agence Archipel synergie créative, ont sans cesse redoublé d’originalité pour rappeler les bienfaits nutritionnels de celle qu’on appelle affectueusement l’Épatante patate et défendre sa place dans nos assiettes.

 

Mais voilà, il vient un moment où il faut cesser de se justifier.

 

 

L’objectif

 

Inciter les consommateurs à assumer leur affection pour la pomme de terre du Québec pour enfin la consommer sans culpabilité.

L’insight

 

97 % des gens, au Québec*, aiment la pomme de terre. Ce légume, qu’on apprécie souvent dès l’enfance – qui d’entre nous n’a jamais camouflé le goût détestable d’un aliment avec une grosse bouchée de patate ? – et qui entre dans la composition de nos classiques (pâté chinois, purée de pommes de terre, poutine et j’en passe), fait donc assurément partie de l’héritage culinaire du Québec. Si la patate a bel et bien sa place dans le cœur et les assiettes des Québécois, pourquoi donc avons-nous ce besoin de justifier cette place ?

L’idée

 

En 2019, l’Épatante patate entame donc une année de transition. Si, en 2018, la campagne annuelle faisait état des qualités nutritives de la patate en la comparant avec d’autres légumes, la campagne actuelle se moque plutôt des idées préconçues qui peuvent en freiner la consommation. Avec la signature « C’est plate pas de patate », la campagne invite les consommateurs à assumer leur affection pour le tubercule et à repousser du revers de la main toutes les objections à sa consommation. La campagne se décline en quatre messages vidéo diffusés sur les plateformes numériques et appuyés par diverses activations sur les médias sociaux.

L’une des activations mentionnées ci-dessus consiste à donner la parole aux enthousiastes de la pomme de terre. En collaboration avec l’agence de marketing d’influence La Grosse Business, huit influenceurs, humoristes de surcroît, ont partagé leurs points de vue sur la pomme de terre du Québec. Ainsi, Alexandre Bisaillon, Chloée Deblois, David Beaucage, Étienne Dano, Guillaume Pineault, Jean-François Provençal, Kévin Marquis et Mélanie Maynard ont livré avec humour et amour leurs impressions sur le légume probablement le plus populaire au Québec, grâce à des créations originales publiées sur les plateformes Instagram et Facebook.

 

Nous avons converti par l’émotion

 

Ultimement, ce sont les nombreux amoureux de la pomme de terre du Québec qui, à force d’affection et d’éloges publiés sur les médias sociaux, nous ont démontré qu’au Québec, la patate est aimée encore et encore, du petit-déjeuner au souper. C’est encouragée par cette vague d’amour et avec une bonne dose d’assurance que l’Épatante patate entre dans une nouvelle ère, où son bon goût et sa versatilité sont célébrés parce que, en fin de compte, #cestplatepasdepatate.

* Sondage l’Observateur, mars 2018

Vous voulez voir nos autres projets ?
Retournez à la liste.